Livres / Books

Je me suis dis que je pourrais partager les livres que j’ai vraiment apprécié lire, que ce soit pour la qualité du style littéraire ou pour le contenu.

 

« The Death and Life of Great American Cities », par Jane Jacobs. Un livre originellement écrit dans les années 1960 mais tellement d’actualité! Son livre est extrêmement détaillé et fait beaucoup réfléchir sur ce que nous tenons pour acquis dans les grands centres urbains. Évidemment, comme elle le dit elle-même au tout début du livre, il faut prendre celui-ci avec un grain de sel et non comme un guide à suivre aveuglément pour mieux planifier une ville. Le livre reflète la vie à New York et dans d’autres villes américaines dans les années 1960; bien des choses ont changé depuis.

« Discursive Democracy: Politics, Policy, and Political Science », par John S. Dryzek. Un autre livre qui est vraiment d’actualité, sauf que celui-ci est plus récent. Dryzek cherche à expliquer en détail ce qu’est la démocratie participative/discursive. C’est un livre qui peu être assez sec et lourd à certain chapitre, mais qui dans l’ensemble est riche en explications. Pour ceux cherchant une alternative au système d’organisation démocratique actuellement en place dans plusieurs pays, je vous le recommande fortement.

« The Wealth of Nature: Economics as if Survival Mattered », par John M. Greer. Soit on l’aime, soit on ne l’aime pas. C’est un livre avec une très forte opinion que certains n’apprécieraient pas vraiment, mais qui est aussi très agréable, et par moment assez amusant, à lire. La question concernant la possibilité de pouvoir fournir de l’énergie à la population mondiale et venant de source « propre » est aussi un sujet d’actualité. Ce que Greer explique, cependant, est que ce débat ne mentionne que très rarement le principe de l’entropie – le fait que l’énergie ne peut être utilisée que sous des formes bien précises et pour des fonctions tout aussi précises. D’après moi, c’est un livre à lire pour ceux se questionnant sur les enjeux énergétiques et sur la préservation de la société humaine telle que nous la connaissons dans le monde occidental.

« La Décroissance », par Nicholas Georgescu-Roegen. Cet auteur est considéré par ses partisans, et de façon générale, comme étant l’un des pères fondateurs de l’idéologie de la décroissance. C’est un texte qui est aussi assez complexe à lire, mais extrêmement gratifiant lorsqu’il est compris. Tout comme le livre de Jane Jacobs, celui-ci a été écrit à la fin des années 1970 et est on peut plus pertinent aujourd’hui avec les discussions de plus en plus importantes sur le développement durable.

« Just Ride: A Radically Practical Guide to Riding Your Bike », par Grant Pertersen. Un guide de tous les jours, informatif autant pour les adeptes que les initiés au vélo. C’est un « livre » relativement complet sur la pratique du vélo puisqu’il couvre des grands sujets tels que la réparation des vélos, les accessoires, l’habillement ou les exercices complémentaires pour se garder en bonne forme physique. Pertersen est un écrivain avec beaucoup d’expérience en cyclisme; il se permet donc de faire des commentaires sarcastiques sur plusieurs sujets. Son but principal, et la grande valeur de ce guide sont de déconstruire le mythe du cyclisme professionnel et son influence négative sur la pratique du vélo pour démontrer que tout le monde peut pratiquer ce sport et utiliser ce mode de déplacement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s