Qu’on nous sépare !

Le dernier article de ce blogue remonte à 2014… ! Je dois avouer qu’outre les multiples activités dans lesquelles j’étais engagé, la motivation d’écrire un article supplémentaire sur Adcouv3rt était difficile à trouver. Mais heureusement, une amélioration récente au réseau cyclable de Genève a titillé l’écrivain en moi.

Je trouve que trop souvent, nous nous focalisons beaucoup trop sur ce qui ne fonctionne pas  ou sur ce qui pourrait s’améliorer, sans pour autant proposer des alternatives d’améliorations ou signaler ce qui fonctionne. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais une voie cyclable, anciennement médiocre, a été grandement améliorée. Je veux parler du Boulevard Georges-Favon, entre la Rue Horace-Benedict-de-Saussure et la Rue Hornung (carte ci-dessous).

Bld. Georges-Favon - Piste cyclable

J’ai été excité d’apprendre d’un collègue de travail que l’ancienne bande avait été transformée en piste cyclable, réellement séparée du trafic. Les avantages de cette transformation sont multiples :
– Un sentiment plus grand d’être en sécurité (photo 1);
– Un frein plus important à l’utilisation de la voie par les scooters/motos (photo 2) ;
– Un régulateur du trafic, surtout pour les véhicules qui doivent tourner vers les rues perpendiculaires au boulevard (photo 3) ;
– Le sentiment que nos autorités cherchent à améliorer les conditions de circulation pour les personnes roulant à vélo ;
– La possibilité que ces mêmes autorités ont finalement réalisées que les pistes cyclables était la voie à suivre en terme de bonne pratique.

Les aménageurs ont bien réfléchi aux endroits où permettre les cyclistes d’entrer sur la piste (photo 1) et ont également apposer des poteaux réfléchissant au début de chaque séparateur en béton, de sorte que ce soit également sécuritaire pour les véhicules motorisés.

Mais je trouve dommage qu’une telle amélioration n’ait pas fait l’objet d’articles de presse, d’annonces par l’Etat ou la commune de Genève, ni qu’elle ait été relevée par d’autres fervents cyclistes ou associations. Pourtant, nous assistons ici à une petite révolution, si j’ose dire. Les autorités compétentes ont démontré qu’il était possible d’améliorer la circulation et la sécurité des personnes à vélo d’une manière sûrement peu coûteuse et simple (des blocs de béton ont été posés et le marquage a été refait). Ce type d’améliorations pourrait facilement être appliqué à bien d’autres tronçons routiers sur le canton, soit toutes les bandes cyclables, ou presque. Bien que je sois ravi de cet effort, j’aimerais voir davantage de ces améliorations apparaître sur le territoire genevois, mais surtout, qu’on en parle ! De mon côté, je tenterai de continuer de le faire, promis.

Si dans l’intervalle vous voyez des améliorations dignes d’être présentées, n’hésitez pas à me les envoyer !

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s